06 61 85 95 13 monpsyaboulogne@gmail.com

Gestion du stress

Le stress qu’est ce que c’est ?

Pour apprendre à gérer son stress, il faut savoir que le stress est un mécanisme humain et vital pour nous protéger.
C’est une adaptation de notre organisme avec une réponse physiologique du corps à l’environnement et à la situation.

Le stress est un bouleversement hormonal avec un cocktail d’hormones qui provoquent aussi bien un stress positif qu’un stress négatif.

Si nous ne sommes pas égaux face aux manifestations du stress et aux éléments qui le déclenchent, nous pouvons apprendre à gérer notre stress.

C’est une capacité à développer en apprenant par exemple à distinguer les effets du stress positif (qui facilite la concentration, la motivation, la confiance) et le stress négatif (qui lui déclenche l’énervement, la tension émotionnelle avec des sentiments négatifs et des ressentis limitants).

Stress positif et stress négatif : s’adapter

Pour la gestion du stress, pour nous sentir bien dans notre vie personnelle comme dans notre vie professionnelle nous avons besoin de favoriser un stress positif et de pouvoir déjouer rapidement les rouages du stress négatif. Car il agit sur nous et nous enferme dans un cercle vicieux.

Le stress négatif est souvent lié à nos manières de penser, à nos stratégies mentales et comportementales qui laissent grandir en nous l’incertitude et le découragement.

Quand on est sous stress négatif, on se retrouve paralysé ou on a envie de fuir la situation, alors qu’il est important d‘agir, de faire un premier pas ou de prendre une première décision pour enrayer le cercle vicieux du stress négatif.

Gestion du stress : le stress au travail

On peut le définir comme un déséquilibre entre ce qu’on nous demande de faire et les ressources (internes et externes) dont nous disposons pour atteindre nos objectifs. Si cette situation déséquilibrée dure, elle a des effets sur le moral, la motivation, la santé, sur le fonctionnement des équipes et de toute l’entreprise.

Quand on fait face à une situation exigeante (par exemple une prise de parole en public, une animation de réunion, une réorganisation de service, un changement de poste…) alors on se sent stressé et c’est une réaction normale, adaptée, qui va s’arrêter d’elle-même quand la situation s’arrêtera.

Mais si on vit une situation stressante de longue durée, récurrente ou quotidienne, alors on a l’impression de ne plus pouvoir faire face et le stress a des effets néfastes à la fois sur la santé, les équipes et l’entreprise.

Les facteurs de stress au travail :

Par exemple : la surcharge de travail, les objectifs mal définis, les relations difficiles avec la hiérarchie ou entre collègues, le manque d’autonomie dans son poste et ses responsabilités.

Les conséquences du stress au travail :

Des conséquences inévitables sont constatées dans les entreprises par exemple le malaise des collaborateurs et la mauvaise ambiance de travail, l’absentéisme et le turn-over.

S’il appartient à l’entreprise et à son organisation de prévenir les facteurs, les risques et les conséquences liées au stress au travail, nous avons aussi notre responsabilité personnelle à exercer pour gérer nos émotions.

Gérer son stress

Nous pouvons apprendre à faire du stress un élément motivant en nous organisant autrement.
Par exemple en nous réservant des phases de récupération et en travaillant sur la manière dont nous interprétons notre réalité.

Gérer son stress n’est pas une théorie mais une compétence pratique qui s’apprend au fil de l’expérience.
Ainsi j’accompagne des personnes et des équipes qui traversent des moments d’abattement et de découragement et je les aide à changer d’état mental et émotionnel, à se dissocier de la situation et à s’organiser des temps de récupération.

Gestion du stress avec assertivité

A travers un accompagnement psy ou un coaching vous pouvez retrouver votre capacité à voir les choses différemment et à créer votre stratégie de gestion du stress.
Vous développerez aussi une attitude plus assertive :

  • l’affirmation de soi pour apprendre à dire non,
  • prendre ses responsabilités,
  • exprimer ses talents, ses valeurs et ses émotions,
  • savoir demander de l’aide… ce sont quelques unes des dimensions utiles de l’assertivité.