06 61 85 95 13 monpsyaboulogne@gmail.com

En France l’entreprenariat est maintenant la troisième voie professionnelle : chaque année, des centaines de milliers de français choisissent l’entreprenariat comme voie d’accomplissement avec une immense majorité de PME, TPE, artisans, commerçants, travailleurs indépendants et de jeunes qui créent leur boite.

Les médias aiment nous présenter des success-stories d’hommes et femmes, en quête de réussite. L’entrepreneur a alors une image d’indépendance, d’engagement, de réactivité, de lucidité. On lui reconnait l’énergie, la persévérance, le courage des responsabilités et de la prise des décisions. On en dresse un portrait héroïque et valeureux: c’est une personne qui sait faire face à l’incertitude, qui transforme le risque en opportunité, qui a une adaptabilité et une motivation sans faille…. comme une image d’invulnérabilité ou d’imperméabilité au stress.

« Les chefs sont aussi des êtres humains.
Et comme tels, ils connaissent les besoin habituels des hommes »

Dr David GORDON

Les difficultés des chefs d’entreprise et des entrepreneurs

Pourtant derrière cette image de l’entrepreneur plein d’enthousiasme, de disponibilité, et d’optimisme créatif, derrière la volonté de se donner à fond, il y’ a la réalité des conditions de travail, de la complexité des tâches et des responsabilités qu’il ou elle doit endosser.
Il y’ a aussi l’incertitude du chiffre, le poids des relations bancaires et des engagements financiers ; la surcharge de travail et l’enchaînement des périodes intenses ou encore les problèmes de gouvernance au sein de l’entreprise… tous ces facteurs et bien d’autres sont des sources d’épuisement physique et mental (avec de l’angoisse, des conflits, du surinvestissement ou du désinvestissement, insomnies, alcoolisation etc.)

Les entrepreneurs évoluent dans un environnement où l’échec est comme un tabou et où l’entraide est rare. Le chef d’entreprise doit apparaitre comme quelqu’un de fort quitte à se retrouver comme un dirigeant solitaire et incompris, qui ne peut compter que sur sa seule force de travail et qui doit assumer seul toutes les responsabilités.

Ainsi derrière les images de l’implication et de la réussite, il y’a aussi la détresse de l’entrepreneur avec des personnes qui se retrouvent au bout du rouleau.
Face au climat économique et aux difficultés de leur entreprise, les frustrations se multiplient et remettent en question leurs compétences et leurs qualités personnelles.

Accompagner moralement les entrepreneurs en difficultés

Et si un entrepreneur ou un dirigeant a du mal à lutter contre le stress…

  • Comment développer la motivation de l’équipe ?
  • Comment donner du sens et de la mobilisation autour de son projet ?
  • Comment rester à l’écoute des autres ou de son entourage alors qu’on se sent envahi par les difficultés et les sentiments négatifs ?

Anxiété, irritabilité, colère, hostilité, culpabilité, désespoir… Tous ces sentiments ont besoin d’être exprimés pour éviter qu’ils ne se transforment en attitudes destructrices et finissent de rabaisser la confiance et la capacité à rebondir.

De nombreux entrepreneurs et dirigeants se sentent incompris également à cause de la nature multiple de leurs rôles. Car au delà des fonctions au sein de l’entreprise, ils ont aussi les rôles de parent, conjoint, chef de famille…. Et si le créateur d’entreprise investit beaucoup de son temps dans le développement de son entreprise, il s’engage bien souvent au dépend de sa vie sociale et de sa vie familiale. Et confronté à des périodes difficiles, avec beaucoup de stress et d’insomnies il fait subir à son entourage son état de tension

L’isolement du chef d’entreprise et de l’entrepreneur

Face à leurs difficultés, le problème principal des entrepreneurs et des dirigeants est certainement leur isolement.
Avec la pression au travail et la tension psychologique, en restant seuls ils peuvent perdre confiance en l’avenir et voir diminuer la qualité de leur vie relationnelle : l’impact psychologique va bien au de la des difficultés de l’entreprise elle-même, il y’ a aussi des répercussions sur la famille de l’entrepreneur.

Le stress professionnel est une réalité quotidienne pour de nombreux dirigeants, une réalité qui peut conduire à l’épuisement professionnel, au burn out ou à la dépression… les chefs d’entreprise de PME, TPE, artisans, travailleurs indépendants ne sont pas épargnés.
Il est souvent difficile pour eux de se confier et de parler de leurs problèmes. Et faute de pouvoir les évoquer librement en étant authentique, ils endurent des situations quitte à y perdre des précieuses qualités comme leur lucidité.

Pour un chef d’entreprise ou un dirigeant qui fait face à une crise professionnelle, la première des priorités est donc de sortir de l’isolement et de s’entourer pour faire face.

  • Comment s’autoriser à parler quand on se sent à la fois responsable et impuissant ?
  • Comment trouver des solutions dans un tel climat ?

Une aide technique aux difficultés des entreprises

D’un côté les professionnels du droit, les experts comptables, la chambre des commerce et d’industrie peuvent vous apporter des points de vue spécialistes et complémentaires et vous permettre d’évoquer votre situation, de manière confidentielle.
Avec eux vous bénéficiez de conseils en matière comptable, financière et juridique vous pouvez examiner la nature et l’importance des difficultés que vous rencontrez.
Ces experts vont vous permettre de maintenir votre discernement et de trouver les solutions adaptées.

Mais au delà d’un accompagnement technique et de conseils stratégiques, dans des situations injustes et difficilement tenables, vous pouvez choisir de « casser la solitude » et vous entourer d’un soutien moral.

Un service d’écoute pour les entrepreneurs en difficulté

C’est important de partager son expérience, ses sentiments et de reconnaitre sa souffrance.

Si certains entrepreneurs sont soutenus par des proches et peuvent partager leurs difficultés dans des réseaux et des cercles d’entraide professionnelle ; il faut aussi une relation humaine de confiance, une relation qui permette vraiment de se sentir compris et de rompre l’isolement à l’intérieur de soi.

Un psy est là pour recevoir des sentiments difficiles à vivre seul comme la dévalorisation, la honte, la culpabilité, le sentiment de perdre le contrôle. Certains dirigeants ressentent du dégout, de l’écoeurement ou même de la révolte qui les laisse dans une complète impuissance. Et face à des échecs, face à des refus, ce sentiment d’impuissance intense peut amener à perdre son sang froid.

Soutenir moralement les entrepreneurs et chefs d’entreprise

Des rencontres ponctuelles avec un psy peuvent vous donner un espace de respiration, pour reconnaitre l’ampleur de votre souffrance et tenter d’ouvrir une à une chaque impasse émotionnelle.
Le psy est avec vous pour vous soutenir non seulement en tant qu’entrepreneur, dirigeant et surtout en tant que personne humaine et donc vulnérable.
Avec lui vous pouvez reconnaitre, accepter, travailler vos blessures pour éviter de refaire les mêmes erreurs.
Car échouer n’est pas une faute et le rôle du psy est aussi de vous permettre de rebondir.

Vous pouvez travailler l’estime de soi, et ses expressions en milieu professionnel comme la capacité à reconnaitre ses erreurs ou à prendre conscience de son potentiel pour faire face.
Les rencontres et la relation que vous allez construire vous permettra de retrouver une stabilité émotionnelle pour fonctionner pleinement et exercer vos responsabilités.

La connaissance de soi, de ses émotions et les nouveaux apprentissages personnels favorisent l’évolution d’un entrepreneur, d’un dirigeant comme de toute personne en souffrance.

Pour aider les chefs d’entreprise en situation critique et détresse psychologique vous pouvez contacter les centres d’Information sur la prévention des difficultés des entreprises (CIP)